contribution


contribution

contribution [ kɔ̃tribysjɔ̃ ] n. f.
• 1317; lat. contributio
1Part que chacun donne pour une charge, une dépense commune. cotisation, 1. écot, 1. part, quote-part, tribut. Il a donné telle somme pour sa contribution, en contribution, comme contribution. Verser sa contribution.
En matière d'impôt, Ce que chacun doit payer à l'État, aux collectivités locales. imposition, impôt. Lever, percevoir une contribution. Payer des contributions ( contribuable) . Contributions directes, perçues par voie de rôle nominatif. Contributions indirectes, établies sur les objets de consommation. ⇒ 3. droit, taxe. Registre des contributions (matrice, rôle). Contributions des commerçants. patente. En France Contribution sociale généralisée (C. S. G.). Loc. fam. Ça ne durera pas autant que les contributions, pas éternellement. — Par méton. Les contributions : l'administration chargée de la répartition et du recouvrement des contributions. Receveur, contrôleur des contributions.
2(1580) Collaboration à une œuvre commune. 1. aide, appoint, apport, concours, tribut. Apporter sa contribution à la science. Voici ma modeste contribution. Contribution à l'étude de... (titre d'ouvrage).
Mettre à contribution : utiliser les services de (qqn, qqch.). « Nous vous mettrons même à contribution pour nous faire un peu de musique » (Loti).
⊗ CONTR. Abstention, entrave, obstacle.

contribution nom féminin (latin juridique contributio, -onis) Action de contribuer à quelque chose, part apportée à une œuvre ou à une dépense commune : Contribution d'un auteur à une publication. Demander à chacun une contribution aux frais. Étude complémentaire sur un sujet littéraire ou scientifique : Contribution à l'histoire du droit. Part que chacun apporte à une dépense commune, et en particulier aux dépenses de l'État ou des collectivités publiques (au pluriel surtout). ● contribution (expressions) nom féminin (latin juridique contributio, -onis) Contribution pour le remboursement de la dette sociale (C.R.D.S., souvent abrégé en R.D.S.), prélèvement fiscal institué en 1996 et destiné à aider au remboursement de la dette de la Sécurité sociale. Contribution sociale généralisée (C.S.G.), prélèvement fiscal institué en 1991 et destiné à faciliter l'équilibre financier des organismes de la Sécurité sociale. Contribution de guerre, paiement imposé par le vainqueur au vaincu à titre de représailles ou de réquisition. Distribution par contribution, procédure judiciaire qui répartit entre les créanciers, au prorata de leurs droits, les sommes provenant d'une saisie de biens de leur débiteur, en l'absence de créanciers privilégiés. Mettre à contribution, avoir recours aux services de quelqu'un, lui faire des emprunts ; utiliser quelque chose. ● contribution (synonymes) nom féminin (latin juridique contributio, -onis) Action de contribuer à quelque chose, part apportée à une œuvre...
Synonymes :
Part que chacun apporte à une dépense commune, et en...
Synonymes :

contribution
n. f.
d1./d Part payée par chacun dans une dépense, une charge commune. Contribution aux charges du ménage.
d2./d Spécial. Impôt. Contribution foncière.
Contributions directes (sur les biens et revenus personnels), indirectes (sur les produits de consommation taxés).
|| Par ext. (Plur.) Administration chargée du recouvrement de l'impôt; ses bureaux. Inspecteur des contributions directes.
d3./d Concours apporté à une oeuvre. Contribution à la rédaction d'un ouvrage collectif.
|| Mettre qqn à contribution: avoir recours à ses services, à ses talents.

⇒CONTRIBUTION, subst. fém.
Part apportée à une œuvre commune.
Loc. Mettre à contribution (qqn ou qqc.). Recourir aux services, aux talents de quelqu'un, utiliser, tirer profit de quelque chose pour une œuvre :
1. Pour les décors, les costumes et les accessoires, nous mettions à contribution les armoires, les meubles, la vaisselle et la batterie de cuisine de nos hôtes.
A. FRANCE, La Vie en fleur, 1922, p. 505.
A.— Domaine de la vie intellectuelle. Part apportée à une entreprise littéraire, scientifique. Cf. apport, concours, participation. J'ai cru, en publiant cet écrit (...) fournir une utile contribution à l'histoire de l'opinion publique de mon temps (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 86) :
2. Colette écoute et rit avec nous en « broutant » des pommes. Elle apporte aussi sa contribution d'anecdotes et nous parle des fauteuils à secrets de Victor Hugo...
GREEN, Journal, 1929, p. 18.
Contribution à l'étude, à l'histoire de... Titre d'ouvrage, de thèse étudiant un point particulier d'une question.
B.— Domaine financier
1. DR., vx. ,,Répartition de ce qui doit être payé ou reçu par chacun en proportion de ses facultés, de son intérêt dans une affaire, ou du montant de sa créance`` (Ac. 1878). Contribution aux dettes d'une succession; contribution des codébiteurs solidaires au paiement de la dette; distribution par contribution.
Spéc. Contribution au jet dans la mer. ,,Répartition des pertes et dommages qui se fait tant sur les effets, que sur le navire et le fret, lorsque la tempête ou les ennemis ont obligé de jeter dans la mer une partie du chargement ou des agrès`` (Ac. 1878).
2. Part apportée à une dépense, à une charge commune. Contribution aux charges du mariage; contribution en argent, en nature. Les contributions des fidèles (A. FRANCE, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 53). Une femme de mérite apportant sa contribution au ménage (AMIEL, Journal, 1866, p. 451).
En partic., usuel
a) Somme que toute personne doit payer, dans le cadre de la législation, à l'État, pour participer aux charges publiques. Payer des contributions; feuille, rôle de contribution; recouvrement des contributions. Synon. impôt :
3. Jamais Buteau ne se décidait à payer ses contributions d'un coup. Lorsqu'il recevait le papier en mars, c'était de la mauvaise humeur pour huit jours.
ZOLA, La Terre, 1887, p. 334.
SYNT. Contributions directes, indirectes, foncière, mobilière; administration des contributions et absol. les contributions, être, travailler dans les contributions; directeur, inspecteur, contrôleur des contributions. Contribution extraordinaire, patriotique. Impôt levé en raison de circonstances exceptionnelles.
b) Contribution (de guerre). Impôt levé sur l'ennemi. Lever une contribution :
4. ... l'ennemi occupa notre pays pendant plus de quatre années, (...) il lui fit payer d'énormes contributions, (...) il le vida d'une grande partie de son outillage...
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1959, p. 618.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1317 « part de chacun pour une dépense, une charge commune » (A.N. JJ 53, f° 79 v° ds GDF. Compl.); av. 1382 (Oresme ds MEUNIER, Essai, p. 170); 1671 mettre sous contribution « imposer un tribut (de guerre) » (POMEY); 1680 (RICH. : Contribution. Ce qu'on paie aux ennemis pour être exempt de pillage & d'autres malheurs de la guerre); 2. a) 1580 « participation à une œuvre commune » (MONTAIGNE, Essais, livre 2, chap. 12, éd. A. Thibaudet, p. 667); b) 1905 « étude complémentaire sur un sujet » (E. RITTER, Les Quatre dict. fr. ds B. de l'Inst. nat. genevois, t. 36, p. 383). Empr. au lat. jur. contributio « action de contribuer à une dépense commune », formé sur le supin contributum de contribuere (contribuer); pour 2 b cf. l'all. Beiträge (FEW t. 2, p. 1124, note 3). Fréq. abs. littér. :609. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 375, b) 579; XXe s. : a) 438, b) 842. Bbg. DUBUC (R.). À propos d'un onéreux devoir du citoyen. Meta. 1971, t. 16, pp. 160-161. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 323. — RITTER (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 383.

contribution [kɔ̃tʀibysjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1317; lat. contributio, du supin de contribuere. → Contribuer.
1 Part que chacun donne pour une charge, une dépense commune. Cotisation, écot, part, quote-part, tribu. || Contribution occasionnelle et volontaire pour venir en aide. Subside, subvention. || Il a donné telle somme pour sa contribution, comme contribution, en contribution.
Anc. Dr. Part de ce qui doit être payé par chacun. || Contribution aux dettes d'une succession.
2 Impôt payé ou devant être payé à l'État par les personnes. Droit, imposition, impôt, taxe. || Répartir les contributions. || Lever, percevoir une contribution. || Payer des contributions. Contribuable. || Contributions directes, directement établies sur les personnes et les biens. || Contributions indirectes, établies sur les objets de consommation. Droit (indirect). || Contribution personnelle, foncière, mobilière. Cote. || Registre des contributions. Matrice, rôle. || Contribution des commerçants. Patente.
1 Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens.
Déclaration des droits de l'homme (Constitution du 3 sept. 1791), art. 13.
Dr. Participation de chacun des coobligés au paiement d'une dette commune ou faite dans un intérêt commun (Capitant).
(1680). || Contribution de guerre, payée à l'ennemi qui occupe un territoire. Prélèvement. || Mettre tout un pays à contribution.
Par métonymie. || Les contributions : l'administration chargée de la répartition et du recouvrement des impôts. || Être dans les contributions. || Fonctionnaires des contributions. Contrôleur, percepteur, receveur. || Autorisation des contributions indirectes pour le transport de certaines marchandises. Acquit-à-caution, congé. || Vérification opérée par les agents des contributions indirectes. Exercice.
3 (1580). Collaboration à une œuvre commune. Aide, appoint, apport, collaboration, concours, tribut. || Contribution à une entreprise. || Apporter sa contribution à une science (→ Butiner, cit. 3). || Une contribution sérieuse aux recherches des savants.
(1905). Étude d'un point particulier. || Contribution à l'étude de… (titre d'ouvrage).
Loc. Mettre (qqn, qqch.) à contribution : utiliser les services de, avoir recours à (qqn, qqch.).
2 Écrivains grecs et latins, auteurs anciens et modernes, livres imprimés et manuscrits, amis absents et présents, j'ai tout mis à contribution pour faire entrer dans mon ouvrage le plus de beautés et de richesses qu'il m'a été possible.
Rollin, Traité des Études.
3 Et, vous savez, nous vous gardons tout le jour; nous vous mettrons même à contribution pour nous faire un peu de musique : vous jouez trop délicieusement.
Loti, les Désenchantés, X, p. 88.
4 — Si vous avez besoin d'un renseignement ou si quelque chose vous arrête, n'hésitez pas à me mettre à contribution.
M. Aymé, Travelingue, p. 154.
CONTR. Abstention, entrave, obstacle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contribution — con·tri·bu·tion n 1: payment of a share of an amount for which one is liable: as a: shared payment of a judgment by joint tortfeasors esp. according to proportional fault compare apportion a b: pro rata apportionment of loss among all the… …   Law dictionary

  • contribution — CONTRIBUTION. s. fém. Levée extraordinaire faite par autorité publique. Les Villages ont payé tant par contribution, par forme de contribution. [b]f♛/b] Il se dit aussi De ce qui se paye en temps de guerre par ordre du Général en pays ennemi.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contribution — Contribution. s. f. v. Levée extraordinaire faite par authorité publique. Les villages ont payé tant par contribution, par forme de contribution. Il se dit aussi, De ce que l on paye aux ennemis pour se garentir du pillage, pour se redimer des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contribution — margin The additional profit that will be earned by an organization when the breakeven point production has been exceeded. The unit contribution is the difference between the unit selling price of a product and its marginal cost of production.… …   Accounting dictionary

  • Contribution — Con tri*bu tion, n. [L. contributio: cf. F. contribution.] 1. The act of contributing. [1913 Webster] 2. That which is contributed; either the portion which an individual furnishes to the common stock, or the whole which is formed by the gifts of …   The Collaborative International Dictionary of English

  • contribution — late 14c., from O.Fr. contribution and directly from L. contributionem (nom. contributio), from contribut , pp. stem of contribuere to bring together, add, contribute, from com together (see COM (Cf. com )) + tribuere to allot, pay (see TRIBUTE… …   Etymology dictionary

  • contribution — [kän΄trə byo͞o′shən] n. [ME contribucioun < OFr contribution < L contributio] 1. the act of contributing 2. something contributed, as money to a charity or a poem to a magazine 3. a) a special levy or tax b) Archaic a levy for supporting an …   English World dictionary

  • contribution — *donation, benefaction, alms Analogous words: grant, subvention, subsidy, *appropriation: *gift, present, largess, boon …   New Dictionary of Synonyms

  • contribution — [n] gift, offering addition, a hand, alms, augmentation, benefaction, beneficence, bestowal, charity, donation, do one’s part*, gifting, grant, handout, helping hand, improvement, increase, input, present, significant addition, subscription,… …   New thesaurus

  • contribution — Contribution, Contributio …   Thresor de la langue françoyse